l'impact HP en chiffre...

Publié le par jerem55

Voilà un article provenant de Poudlard.org, article qui démontre en chiffre l'impact positif de Harry Potter sur les jeunes :

 " Si le phénomène de société Harry Potter a été reconnu comme tel c’est entre autres parce qu’à la base, la saga était réputée pour « donner le goût de la lecture aux enfants qui n’aimaient pas lire jusqu’alors ». Or cette affirmation était finalement assez gratuite puisque personne n’avait encore interrogé les chiffres.

Un rapport de Scholastic (éditeur américain des livres Harry Potter) a donc mis en pourcentages les résultats d’un sondage visant à déterminer l’impact réel de HP sur la jeunesse. En voici quelques données :

-  51% des lecteurs de Harry Potter, âgés entre 5 et 17 ans affirment qu’avant Harry, personne ne les avait motivés à lire pour le plaisir.
-  65% d’entre eux disent que leurs résultats scolaires se sont améliorés après leur subite intérêt pour la lecture.
-  Plus de garçons (57%) que de filles (51%) lisent HP.
-  62% des garçons ont trouvé une reconnaissance sociale dans le fait de lire Harry Potter (mode HP ^^) alors que chez les filles, seules 44% ont éprouvé le même sentiment.
-  Presque 60% des interrogés entre 9 et 11 ans ont lu les livres et 70% d’entre eux pensent relire les tomes dans leur après-tome-7.
-  63% des 12-14 ans ont lu les livres (69% aimeraient les relire)
-  57% des 15-17 ans ont lu les livres (60% pensent les relire).

D’autre part, du côté parental, 76% des interrogés prétendent que Harry Potter a définitivement apporté un mieux significatif dans la scolarité de leurs enfants. La moitié des personnes interrogées avouent ne pas envisager la fin de l’aventure Potter et pensent se consoler en se mettant en quête de nouvelles sagas après avoir lu le dernier tome de HP. 27% des plus désespérés à l’idée que la fin approche ppréfèrent s’accrocher davantage à J.K. Rowling, attendant ses prochaines oeuvres.

Merci à Mugglenet et Veritaserum pour l’info ! "

Publié dans ACTUS HARRY POTTER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article